iPad Air 11 (2024)

Avis et test !

Belle évolution ou déception ?

xiaomi pad 5

Caractéristiques techniques

Après deux années d’attente, le nouvel iPad Air est enfin là, disponible désormais en 13 pouces, en plus de la version 11 pouces habituelle. C’est le 11 pouces que nous avons testé, qui reprend désormais les mêmes dimensions que l’iPad Pro, toujours avec des performances inférieures à ce dernier, mais supérieures à celle de l’iPad classique. Bref, c’est le bon compromis pour celles et ceux qui cherchent de la puissance, sans mettre un prix trop excessif.

Alors que vaut l’iPad Air 2024 ? Est-ce que la nouvelle puce M2 apporte de nouvelles possibilités ? Le design a-t-il évolué ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir avant de faire chauffer la carte bleue. Les premiers utilisateurs en disent en tout cas beaucoup de bien (voir leurs avis ici).

iPad Air 11 (2024) Avis : Ma note !
  • Design et conception
  • Écran
  • Navigation et interface
  • Performances
  • Autonomie
4.6

Résumé

Apple reste fort sur ses classiques, avec un nouvel iPad Air sans grande évolution, mais quelques progrès, comme la caméra frontale mieux placées et une puce M2 qui le place parmi les tablette tactile les plus performantes du marché. On regrette tout de même le taux de rafraichissement de l’écran qui limite finalement les possibilités. 60 Hz en 2024 sur une tablette haut de gamme, ça n’est plus possible !

Un design qui change peu

Hormis la version 13 pouces (à découvrir ici), forcément plus grande, il n’y a pas de modification majeure sur ces nouveaux iPads. La version 11 pouces ressemble presque trait pour trait au modèle de 2022. Le châssis est toujours en aluminium, on retrouve 4 haut-parleurs, deux à droite et deux à gauche, en position horizontale.

Le connecteur USB pour charger la tablette est toujours placé au milieu, sur la tranche inférieure en position portrait. Il fait également office de DisplayPort, on peut donc connecter notre iPad à un deuxième écran, et ainsi transformer notre tablette en ordinateur. Le Airplay est également toujours présent, pour un transfert d’image sans-fil vers une TV, jusqu’en 4K.

Le gros changement vient de la position de la caméra, qui se trouve désormais sur la tranche la plus longue. C’était réclamé par les fans de la marque à la pomme et Apple a écouté. Le but est évidemment ici d’utiliser la tablette avec un clavier et d’avoir la caméra parfaitement centrée, comme sur un MacBook ou un PC classique.

ipad air 11 avis et test

La conception est toujours aussi irréprochable, l’iPad Air reste une des plus belles tablettes du marché et elle est comme d’habitude disponible en plusieurs coloris : Gris, bleu, blanc cassé et mauve. Le poids de 462 grammes est très raisonnable, en revanche la version 13 pouces est plus épaisse et plus lourde que l’iPad Pro, ce qui est plutôt étonnant.

Au dos de la tablette, on retrouve la traditionnelle caméra, ainsi que les trois broches du Smart Connector, qui seront utilisées pour connecter un Magic Keybord et d’autres accessoires. La coque est en aluminium brossée, la finition est très élégante. Les tranches sont plates, seuls les coins sont arrondis. Enfin, on retrouve évidemment les boutons de volume et le boutons d’alimentation, sur la tranche supérieure en position portrait.

Un superbe écran, mais…

ipad air 11 test

Sans surprise, l’écran de notre iPad Air 11 2024 est sublime. Apple use de la technologie Liquid Retina, un peu en dessous de l’Ultra Retina XDR des iPad Pro les plus haut de gamme. Dans les faits, on ne voit pas une grande différence entre les deux. La définition est excellente, avec une très bonne calibration par défaut. Nous conseillons tout de même de désactiver le mode True Tone, qui en réalité apporte une colorimétrie trop chaleureuse par rapport à la réalité.

Sans ce mode, c’est bien plus naturel et plus confortable à l’utilisation. La luminosité maximale est au top. On a déjà vu plus puissant, mais ici l’écran est très bien traité contre les reflets et donc l’ardoise est parfaitement visible, même en plein soleil. On apprécie aussi le niveau minimum de luminosité, très confortable pour consulter notre iPad dans l’obscurité, sans s’éblouir.

La grosse déception vient surtout du taux de rafraichissement, qui reste bloqué à 60 Hz. Des tablettes bien moins chères, comme la Blackview Tab 16 font désormais bien mieux et dépassent même les 120 Hz. Pour le commun des mortels, la fluidité reste très bonne et ils ne feront pas la différence, mais pour les gamers, habitués désormais à des taux de rafraichissement plus conséquent, c’est forcément un peu frustrant.

Concernant le tactile, il n’y a évidemment aucun reproche à faire. Je n’ai pas le matériel pour calculer précisément le retard tactile ou le temps de rémanence, mais comme sur les autres appareils Apple, c’est quasi nul. Vous n’aurez pas la moindre frustration à l’utilisation, Apple reste le maître du tactile.

Navigation et interface

Pour l’instant, il faut se contenter iPadOS 17.5, le 18.0 n’arrive qu’en septembre. Rien de tragique, c’est une très bonne interface, avec quelques options de personnalisations intéressantes. Vous allez pouvoir sélectionner vos widgets préférés, aussi bien sur la page d’accueil que sur les autres pages de l’iPad. Il est également désormais possible de modifier l’écran de verrouillage, en changeant la police de l’ensemble des données, ainsi que la couleur de ces dernières.

Plusieurs applications sont déjà préinstallées, avec notamment « Livres » pour acheter des ebooks, mais surtout Photobooth pour ajouter des effets à nos photos ou encore Freeform, très intéressante pour prendre des notes, créer des tableaux, ajouter des images ou faire un peu de dessin.

On trouve également Centre Stage, une application qui permet à la caméra de centrer sur nous de manière dynamique. C’est plutôt bien lorsqu’on fait une visioconférence, on peut se reculer ou se décaler, le cadre reste focus sur nous. Tout le monde ne l’utilisera pas, mais c’est un outil intéressant.

Bien sûr, on retrouve Stage Manage, qui permet de gérer plusieurs fenêtres et donc plusieurs applications en même temps. Ça reste tout de même un peu rigide par rapport à ce qu’on trouve désormais chez Samsung dans la même gamme de prix. Le nombre de fenêtre à ouvrir simultanément est limité et peu d’application sont compatibles entre elles. Difficile de faire un simple glisser déposer entre 2 applications. Peut-être que ça évoluera avec iPadOS 18. On l’espère.

Une grosse puissance

ipad air 11 test avis

La grosse nouveauté est évidemment la nouvelle puce M2, qui remplace la M1 sur l’iPad Air 11 2024. Elle promettait 50 % de puissance en plus que la génération précédente. En gros, Apple indique que la puce M2 ajoute 15% de rapidité en plus pour le CPU et 25% pour le GPU, et surtout 50% de bande passante mémoire en plus, soit 100 Go par seconde.

C’est énorme, une Samsung Galaxy Tab S9 et sa Snapdragon 8 Gen 2 ne peut pas rivaliser. Dans les faits cependant, cette puissance n’a pas vraiment d’utilité. Par exemple, en jeu vidéo, sur Genshin Impact par exemple, qui est assez lourd, le jeu tourne sans problème en 60 FPS avec les graphiques au maximum. Mais des tablettes moins performantes font finalement aussi bien, avec un taux de rafraichissement plus important… Puisque comme indiqué précédemment, l’écran de l’iPad Air est limité à 60 Hz. Alors finalement, toute cette puissance n’est pas vraiment nécessaire, hormis peut-être pour le montage vidéo, étant donné que DaVinci Resolve est désormais disponible sur iPadOS. Est-ce que le grand public fait beaucoup de montage ? On peut en douter.

Enfin, concernant la capacité de stockage, vous pourrez choisir selon vos besoins, entre 128 Go, 256 Go, 512 Go et 1 To. Bien sûr, plus vous opterez pour une grande capacité, plus le prix augmentera. Toujours pas de port de carte SD pour augmenter la capacité, il faudra donc se contenter de ce qui est proposé.

Des caméras correctes

Si la puissance du capteur n’a pas augmenté depuis 2022 et reste à 12 Mpx sur le module principal, on remarque tout de même une nette progression sur le traitement. Les photos sont plus belles de jour comme de nuit. La colorimétrie est bien plus naturelle, avec un piqué plus fin et donc un niveau de détails plus important.

Il y a toujours un bruit conséquent lorsque la luminosité est faible, mais globalement, c’est très satisfaisant pour une tablette. Un zoom x5 et un mode panoramique sont de la partie, mais restent assez gadget et peu intéressants.

Au final, je pense que Samsung a une longueur d’avance sur la caméra principale de ses tablettes haut de gamme. Ici, on note régulièrement une surexposition et des textures qui manquent de précision. C’est bien, mais peut mieux faire !

Pour la vidéo, il est possible de filmer en 4K HDR jusqu’à 60 FPS et 1080p jusqu’en 240 FPS. C’est fluide, on peut faire de beaux ralentis, mais on retrouve toujours cette surexposition, notamment en extérieur. Une tablette Xiaomi Pad 6 fait tout aussi bien, pour un prix bien inférieur.

Pour la caméra frontale, on retrouve globalement des problèmes similaires. Le grain est assez marqué, ça manque de texture et de précision. Cela dit, pour les appels en visio, ça reste très convaincants et c’est probablement l’essentiel.

De très bonnes performances audio

Les 4 haut-parleurs sont réellement très efficaces. Malgré la finesse de la tablette, nous avons droit à des basses marquées, qui ressortent très bien, sans couvrir le reste du spectre audio. Les médiums sont bien présents, avec un beau détail, tout comme les aigus qui se montrent assez subtils. Au final, il y a un bon équilibre, très plaisant à l’oreille.

Du côté du micro, rien à redire. On peut tenir des discussions fluides, même dans un lieu un peu bruyant. Le micro est suffisamment directif pour ne pas trop capter les bruits ambiants. La voix est captée avec naturel. C’est parfait !

Une autonomie correcte

L’autonomie, comme souvent chez Apple est très modérée… Avec une charge pleine, vous aurez droit à environ 10 heures d’autonomie avec une luminosité aux alentours des 50 %. Lorsqu’on commence à jouer à des jeux relativement lourds, alors l’autonomie est presque divisée par deux. Apple privilégie comme toujours la légèreté à l’autonomie.

La charge n’est pas franchement très véloce. Il faut prévoir une heure environ pour charger notre tablette à 60 %. En 20 minutes de charge, elle n’avait pas encore atteint les 30 %. Là encore, Samsung se débrouille bien mieux à ce niveau-là.

Apple iPad Air 11 2024 Avis : Le verdict !

Pas de mauvaise surprise, les fans d’Apple vont comme toujours adorer leur nouveau jouet. Le design a très peu évolué, mais on apprécie le nouveau placement de la caméra frontale, qui permet de faire des visios en position horizontale, bien plus confortablement. La qualité de fabrication est top, le châssis est robuste, l’écran prend une belle place et les finitions sont soignées.

Côté performances, il n’y a rien à reprocher. La puce M2 est un monstre. En réalité, c’est même assez frustrant puisque l’écran à 60 Hz maximum nous limite pour le jeu vidéo, alors que la M2 pourrait permettre un taux de rafraichissement plus élevé. L’écran est très beau bien sûr, avec de belles couleurs et un bon niveau de luminosité, mais ne pas atteindre les 120 Hz en 2024, c’est vraiment incompréhensible.

Quoi qu’il en soit, l’iPad Air 2024 est un excellent choix aux alentours de 800 €. C’est un bon compromis pour ceux qui n’ont pas besoin d’un iPad Pro, mais qui souhaitent tout de même un maximum de puissance.

Points forts

Points faibles